Hérisson européen, Erinaceus europaeus,
Ordre des Insectivores, famille des Erinaceidae.

Ces poills transformés en piquants lui assurent une bonne protection.
Son ouie et surtout son odorat sont très dévelppés.

Il se nourrit surtout de nombreux petits invertébrés terrestres tels que Insectes (larves  diverses, chenilles, perce-oreilles, carabes..., )  Mille-pattes et même Araignées, Lombrics, Limaces, Escargots.
Parfois des œufs, de jeunes oisillons, des crapauds ou grenouilles, des petits mammifères comme les souris.
Et aussi des fruits et des champignons.

Le hérisson est un auxiliaire dans un jardin, malgré les lombrics ingurgités.
Accouplement en juin, gestation 1 mois, allaitement des petits 1 mois. Une à deux portées à la belle saison de 4 à 6 petits.

Le hérisson est actif du printemps à octobre, tant qu'il trouve de la nourriture.
Il hiberne dans un terrier de feuilles. Son métabolisme ralentit et sa température corporelle passe de 36 °C à 10 °C, voire beaucoup moins.Les réserves de graisse accumulées à la belle saison lui permettent de se maintenir en vie à basse température. Le rythme cardiaque passe de 190 à 20 battements par minute et l'animal ne respire plus que toutes les deux ou trois minutes.
Lorsque la température extérieure augmente, l'organisme du hérisson brûle des calories pour élever sa propre température et provoque ainsi le réveil.